24.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 juin 2022
AccueilFil infoHakime Ali-Said chez Ikililou Doinine

Hakime Ali-Said chez Ikililou Doinine

Hakime Ali Said en campagne à Anjouan ©Hakime Ali Said
Hakime Ali Said en campagne à Anjouan
©Hakime Ali Said

La rencontre entre le Président de l’Union des Comores et le candidat à la présidence de la prochaine élection tournante doit se tenir bientôt, «d’ici la fin de l’année» espère Hakime Ali Said.

Journaliste à Réunion 1ère et ancien candidat à la députation de Mayotte, Hakime Ali Said a demandé cet entretien auquel n’est pas opposé l’actuel président de l’Union des Comores (UC). Avant Ikililou Doinine, représentant de Mohéli, c’est Abdallah Sambi qui assumait le poste en tant qu’Anjouanais. Alors que la présidence change tous les cinq ans, la constitution comorienne prévoit que c’est au tour de Mayotte de postuler en 2016, les Comores ayant conservé Maoré comme le quatrième membre de leur union dans la Constitution de 2001.

Au point d’accepter que leur sœur, française, en prenne la tête ? Là c’est autre chose, et c’est le défi que veut relever Hakime, enfant de Moroni comme de Mamoudzou. Un refus de l’UC sur la candidature mahoraise aurait tout lieu d’un aveu de renonciation à l’inscription affichée à Moroni : «Mayotte est comorienne et le restera à jamais».

L’objectif du journaliste : «démontrer que fraternité et prospérité sont indissociable» nous indiquait-il par téléphone, «avant d’être un contentieux entre les Comores et la France, la question de Mayotte est d’abord un contentieux entre les enfants de l’archipel des Comores. Tant que nous ne laverons pas le linge sale en famille, nous ne réussirons pas à le faire sécher sur la scène internationale».

L’Organisation des Nations Unies ne reconnaît, en effet, toujours pas Mayotte comme française, une partition des frontières issue de la décolonisation étant considérée hors la loi. Les Mahorais opposent le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

«On n’a pas réussi d’accord politique, réussissons le reste !» est le leitmotiv d’Hakime Ali Said. «Peu de touristes sont enclins à venir découvrir une des îles pour 2 000 €. Mais en proposant les 4 îles pour quasiment le même prix, la réussite sera au rendez-vous. Le chemin vers l’unité passe par la fraternité, pas par la condamnation».

Hakime Ali-Said doit affronter l’hostilité des Grand-comoriens, candidats à la prochaine tournante si le tour de Mayotte est sauté, mais son langage de vérité séduit une population dont le niveau de vie est un des plus faibles du monde. Une rencontre avec le président en poste de l’UC donnerait du poids à la candidature du Mahorais… Mayotte n’a rien à perdre dans ce challenge, et l’unité entre les îles tout à y gagner.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com