24.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilFil infoLes Bacocos veulent se faire entendre

Les Bacocos veulent se faire entendre

Ils sont souvent silencieux et donc oubliés. Mais ça ne va peut-être plus durer. Une cinquantaine de retraités mahorais ont répondu à un appel lancé à la radio pour se retrouver et s’organiser face à «un trop grand nombre d’injustices».
Rassemblement de BacocosC’est d’abord la caisse de sécurité sociale de Mayotte (CSSM) qui est l’objet de leur colère. «On ne reçoit pas les bulletins qui devraient accompagner chaque mois le versement de nos retraites, dénonce Madi Combo. Et lorsqu’il manque un document, ils suspendent immédiatement les versements des pensions et mettent ensuite plusieurs mois pour régulariser.» A ces manquements de la CSSM se rajouteraient des retards dans les paiements, «plus souvent vers le 15 du mois alors qu’ils devraient intervenir le 8 comme c’est prévu. » Des retards d’autant plus difficiles à supporter que leur pension est rarement très élevée.

«Je touche 113 euros par mois, confie un retraité. Dès qu’il y a retard de paiement, ma famille ne peut plus manger.»
Madi Combo reconnait toucher une retraite nettement plus importante que beaucoup des bacocos qui l’ont rejoint ce samedi matin. «Je touche 419 euros nets. Mais j’ai des grands enfants qui font des études en métropole et quand ils m’appellent pour me demander de l’argent, je ne réponds plus au téléphone. Ca me met en colère mais je ne peux tout simplement pas les aider financièrement.»
Autre motif de mécontentement : l’absence de minimum vieillesse à Mayotte.

«Les élus, on ne les a jamais entendu parler des retraités à Mayotte, comme si on n’existait pas, relève Madi Combo. Personne ne veut regarder vraiment les conditions de vie de son père ou de son grand-père quand il souffre.»
Les bacocos ont déjà déposé les statuts de leur association pour s’organiser et pouvoir se faire entendre.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Eric Dupond-Moretti, Mayotte, environnement

Mayotte Nature environnement demande au ministre de la Justice une “réponse...

0
Forte de ses 25 associations, la Fédération Mayotte Nature environnement (FMNE) interpelle le garde des sceaux Eric Dupond-Moretti à quelques jours de sa visite, sur son credo, les atteintes à l'environnement
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan