29.8 C
Mamoudzou
jeudi 2 février 2023
AccueilEconomieMayotte-Comores : des visas pour le développement

Mayotte-Comores : des visas pour le développement

Le problème de la libre circulation des personnes entre les îles de la région a trop souvent été le fait de partis pris. Les chiffres démontrent qu’une solution est envisageable, le développement social et économique en passera par là.

Faciliter les échanges familiaux et économiques
Faciliter les échanges familiaux et économiques

Mayotte : 24.278 reconduites en 2011, et 2.643 visas délivrés aux ressortissants comoriens pour la même année, soit 30% de moins qu’en 2010. Précisons que nous utilisons les chiffres 2011 publiés par l’Assemblée nationale, le Consulat d’Anjouan n’ayant pas voulu nous transmettre les données 2012 que la Préfecture de Mayotte ou la Police aux Frontières indiquent ne pas posséder. A la PAF, on nous a pourtant glissé qu’une mauvaise manipulation avait écrasé l’ensemble des données du disque dur, mais sa directrice indique ne pas être informée.

Les territoires d’outremer ne faisant pas partie de l’espace Schengen, l’étranger non-européen qui souhaite voyager en outremer doit obtenir un visa spécifique.

Plus des trois quarts des visas délivrés en Union des Comores pour Mayotte le sont pour un court séjour. Le taux de non présentation au retour de Mayotte des demandeurs comoriens était de 14 % en 2011 à Anjouan, dont il est précisé que «l’antenne consulaire pratique de manière systématique le contrôle sur le retour des étrangers en faveur desquels elle a délivré des visas de court séjour». Le chiffre est de 48% à Moroni (chiffres Assemblée nationale). Les chiffres d’Anjouan sont donc plutôt encourageants et devraient inciter à une politique facilitatrice de circulation dans la zone.

Un climat détendu

Le faible nombre de visas délivrés (un millième de ceux enregistrés vers l’espace Schengen) est habituellement justifié comme protection contre l’immigration en provenance des Comores. C’est une idée fausse puisque, au contraire, elle l’incite : les reconduites sont dix fois plus importantes que le nombre de visas. Et si le rapport des trois sénateurs Sueur, Cointat et Desplan à l’issue de leur visite à Mayotte souligne les effets «de déstructuration et de fragilisation que l’immigration clandestine provoque pour les Mahorais», il préconise néanmoins d’améliorer les conditions d’obtention du visa actuel «difficile à réunir pour beaucoup de Comoriens». Prise de photo et empreintes digitales pourraient être requises pour identifier les personnes.

Le ministre des Outremers Victorin Lurel a d’ailleurs fait un premier pas dans ce sens en annonçant mardi 5 novembre au Sénat «un justificatif de ressources porté à un demi-SMIC contre un SMIC journalier actuellement», et l’amélioration des visas de circulation. Le rapport Sueur l’assure : cet allègement serait vecteur de «détente des relations franco-comoriennes, indispensable au développement de la nécessaire coopération régionale».

Le visa sésame du monde des d’affaires

Xavier Desplanques lors des débats du Concept Canal du Mozambique à Mayotte
Xavier Desplanques lors des débats du Concept Canal du Mozambique à Mayotte

C’est précisément ce qu’attendent les acteurs économiques : le président de l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et de l’agriculture des Comores, ainsi que des représentants malgaches et seychellois n’avaient pu obtenir de visas pour La Réunion où se tenait le Forum économiques des Iles de l’océan Indien en 2012. «Il est plus facile pour ces ressortissants de se rendre à Paris qu’à La Réunion ou Mayotte !» raillait Michel Taillefer, président du Medef.

La seconde édition des Rencontres entrepreneuriales Mayotte-Madagascar en décembre 2012 s’était penchée sur le problème de la libre circulation dans l’Océan Indien et Xavier Desplanques président de l’Association Entreprendre à Madagascar propose de différencier les procédures en privilégiant les déplacements de nature économique, «pour les distinguer des visas de tourisme individuel et des visas de visites familiales (qui eux n’ont pas de caractère d’urgence sauf médicales)».

L’allègement dans l’obtention des visas avait également été une des propositions d’Alain Christnacht, mais maladroitement énoncé sur un terrain facilement miné par les querelles entre les îles… des îles où avaient sévi les sultans batailleurs !

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Groupe de personnes présentes à la journée porte ouverte de l'association Mlezi Maore.

N’aie plus peur : Caribou mon enfant…

0
Mineurs ’’non-accompagnés’’. Quelle ironique appellation juridique ! Surtout lorsque l'on sait tout le travail, les dispositifs et l’extraordinaire engagement humain de cette association qui oeuvre depuis plus de 20 ans sur le territoire de...
Olivier Dussop, Mansour Kamardine, Mayotte, ASPA, retraites

L’oreille tendue du ministre Dussopt au combat de Mayotte pour ses maigres retraites

0
Notre département n’est pas concerné par la réforme en cours sur les retraites, a annoncé le ministre du Travail, et pour cause, les pensions versées ne permettent pas à un retraité de survivre. Nous avons décortiqué les montants donnés ces derniers jours par les intervenants sur les retraites et les allocations versées à Mayotte

PUIC : pour une meilleure formation professionnelle des mahorais

0
Ce mercredi, le conseil départemental avait organisé à l'hémicycle Younoussa Bamana, un séminaire de présentation aux élus et institutionnels du Plan Ultramarin d'Investissement dans les Compétences (PUIC)*. L'objectif étant de rendre compte des accomplissements réalisés grâce au plan d'investissement sur la période 2019-2022, tout en gardant un œil sur l'avenir. L'amélioration de la formation professionnelle des mahorais était au cœur de tous les débats.

Mayotte se doit d’être à la pointe de la transition énergétique et du développement...

0
Le secrétariat de la Commission européenne en charge de promouvoir la transition énergétique dans les îles européennes « Clean Energy for EU Islands Secretariat » est était ce mercredi à Mayotte afin de promouvoir la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sur le territoire.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda : « Être maire de Chirongui sur cette mandature, c’est compliqué !...

0
A l’occasion de ses vœux, le maire de Chirongui fait un point sur l’état de sa commune dont il n’a hérité que depuis quelques mois, après les scandales qui avait éclaboussé le maire sorti des urnes en mai 2020. Les chantiers sont nombreux, du contournement de la commune, aux écoles

Recent Comments