Une grève jusqu’aux vacances ?

0
66
Un fonctionnaire gréviste simulant son départ de Mayotte, ce mardi, vers l'aéroport de Dzaoudzi
Un fonctionnaire gréviste simulant son départ de Mayotte, ce mardi, vers l’aéroport de Dzaoudzi

L’intersyndicale des fonctionnaires poursuit son rapport de force avec le gouvernement sur la fiscalisation des indemnités d’éloignement. Un nouveau préavis de grève a été adressé ce mardi au préfet, Jacques Witkowski, pour la semaine du 18 au 23 novembre, les vacances scolaires débutent, elles, le 16 décembre. Les syndicats CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, FSU, UNSA et Solidaires demandent l’abandon du projet de fiscalisation de ces indemnités dont bénéficie « les fonctionnaires d’État venus exercer pour un temps limité à Mayotte » à partir du 1er janvier 2013.

Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer avait évoqué le 29 octobre dernier la possibilité de ne pas fiscaliser les revenus dérogatoires de la fonction publique d’État à Mayotte pour l’année 2013. Insuffisant pour les fonctionnaires grévistes. L’intersyndicale « exig[e] donc à nouveau que les indemnités des fonctionnaires, arrivés sur l’île avant le 1er janvier 2014, ne soient pas fiscalisées » jusqu’à leur départ, soit, au maximum jusqu’en 2017.