25.9 C
Dzaoudzi
samedi 28 mai 2022
AccueilEducationLycée de Mamoudzou : quelques tensions autour du blocage

Lycée de Mamoudzou : quelques tensions autour du blocage

Le 8e jour de grève de l’intersyndicale a commencé avec quelques tensions devant certains établissements scolaires. Au lycée Bamana de Mamoudzou, les policiers sont entrés dans l’enceinte de l’établissement pour ouvrir les grilles bloquées par les grévistes.

Les policiers ouvrent le portail du lycée de Mamoudzou
Les policiers ouvrent le portail du lycée de Mamoudzou

Dès 6 heures, les grilles du lycée Youssouna Bamana de Mamoudzou étaient bloquées par des professeurs en grève. Une chaîne et un cadenas en empêchaient l’ouverture.
Pour autant, les premiers élèves qui arrivaient ce matin pouvaient pénétrer dans l’établissement par d’autres entrées, dont l’accès pompiers.
«C’est un blocage finalement symbolique reconnaissaient un gréviste. En plus de l’accès pompiers, il y a des trous partout dans le grillage.» De fait, la direction de l’établissement reconnaissait que les élèves qui souhaitaient entrer pouvaient le faire. Quelques cours étaient assurés par des enseignants non grévistes.

Tensions avec la police

C’est au moment où la police est intervenue pour ouvrir le portail principal que la tension est montée. Une première équipe de policiers arrivée avec une pince n’a pas réussi à casser la chaîne. Quelques renforts et une nouvelle pince sont alors appelés à la rescousse.
Entre-temps, les manifestants ont décidé de ne plus laisser faire. S’en suit une bousculade jusqu’à ce que des forces de l’ordre pénètrent dans l’établissement pour couper la chaîne des grévistes par l’intérieur.
«Ils ont fait acte de violence, dénonçait un manifestant. Ils sont intervenus à l’intérieur de l’établissement». Un autre : «Ce blocage était symbolique mais avec l’intervention de la police dans l’enceinte du lycée, symboliquement aussi, on a franchi un pas.»

Des élèves partagés

Une lycéenne lit le tract de l'intersyndicale à l'entrée du lycée de Mamoudzou
Une lycéenne lit le tract de l’intersyndicale à l’entrée du lycée de Mamoudzou

Le portail ouvert, les esprits se calment rapidement. Les professeurs grévistes distribuent alors un nouveau tract à leurs élèves, une soixantaine, massés devant l’entrée : «Le gouvernement abandonne Mayotte en incitant les fonctionnaires à quitter l’île. Sans profs, pas d’éducation. Sans policiers ni douaniers, pas de sécurité. Sans personnel médical, pas de soin. Sans magistrats, pas de justice.» Et ce message trouve un certain écho chez les lycéens partagés. Aux huées contre les policiers suivent des applaudissements à l’ouverture du portail, aux « Vive la grève » succèdent des « on veut des cours ».
Un sentiment résumé par un élève de 1ère : «Cette grève, c’est bien mais en même temps, nous, on est pénalisés. Moi, je me demande ce que fait l’Etat. Qu’est-ce que sera Mayotte dans 10 ans ? C’est nous l’avenir de Mayotte !»

Quelques grévistes restaient devant le lycée pendant que les autres rejoignaient la barge avec leur valise pour la manifestation organisée en Petite Terre.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Théâtre, Baobab, Mayotte

Quand le théâtre permet aux jeunes d’être acteur de leur propre...

139137
Le festival Baobab suit son cours, avec des pièces jouées par les scolaires en journée, et par des comédiens plus confirmés en soirée. Et parfois les premiers rejoignent les seconds… des pépites émergent. En tout cas, ils en tirent tous bénéfice, comme le montrent leurs témoignages
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139137
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139137
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139137
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139137
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139137
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com