Les maires invités à conserver le SMIAM

0
59
Une solution suffisante pour éviter le délabrement ?

Pas de Groupement d’Intérêt Public comme l’avait suggéré le préfet, mais un Syndicat Mixte d’Investissement et d’Aménagement recentré sur la construction d’écoles primaires. C’est ce que propose la mairie de Tsingoni à ses consoeurs mahoraises.

Une solution suffisante pour éviter le délabrement ?
Une solution suffisante pour éviter le délabrement ?

Comme il l’a toujours défendu, le maire de Tsingoni propose aux maires de Mayotte de garder un syndicat «qui a démontré son utilité».
«La mise en œuvre de la compétence en matière de réalisations scolaires ne peut se réussir que dans le cadre d’une  intercommunalité»… et  c’est en raison d’un problème actuel de gouvernance que les problèmes se sont multipliés autour de la construction et de l’entretien des écoles, selon Ibrahim Boinahery, le maire de Tsingoni.
Il appelle les maires à délibérer sur le maintien des compétences de la commune déléguées au SMIAM “uniquement pour la construction des établissements du 1er degré et les grosses réparations” et avec “un pilotage direct de la structure par les maires, effectif au 1er décembre 2013».
Il demande enfin d’engager une réflexion globale sur l’évolution des statuts du SMIAM.
A.P-L.