L’eau à nouveau potable à Chirongui et Sada

0
57

Après l’alerte lancée par l’ARS (Agence régionale de santé) en fin de semaine dernière sur la qualité de l’eau du robinet dans les communes du Sud, la situation commence, peu à peu à se normaliser. De nouvelles analyses réalisées par l’ARS et la SOGEA permettent de conclure que l’eau est à nouveau potable à Chirongui et à Sada.
En revanche, les restrictions sont toujours en vigueur pour les communes de Bouéni et Kani-Kéli où l’eau du robinet est toujours impropre à la consommation.
L’ARS Océan Indien, le SIEAM et la SOGEA recommandent aux habitants de ne pas boire l’eau du robinet, tant qu’elle est trouble ou colorée. Elle peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, WC,lavage…).
Dans ces communes, il est donc essentiel d’utiliser de l’eau embouteillée pour la consommation (boisson, préparation des repas). A défaut, vous pouvez faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes avant de la consommer.
Des citernes d’eau potable sont toujours à la disposition des dispensaires de Bouéni et de Kani-Kéli.

L’ARS rappelle à la population qu’il convient, en cas de troubles digestifs (vomissements, diarrhées, ou maux de ventre, accompagnés ou non de fièvre), de consulter rapidement un médecin.
Le SIEAM et la SOGEA continuent de travailler pour résoudre le problème, lié à une accélération du débit dans le réseau hydraulique qui a décollé les dépôts résiduels dans les tuyaux. Un retour à normale à Bouéni et Kani-Kéli est toujours espéré dans le courant de la semaine.