Madagascar : premières tendances

0
87

Le dépouillement s’annonce très long à Madagascar. Deux jours après le premier tour de l’élection présidentielle, les résultats tombent au compte-goutte et ils ne sont pas encore validés par la CENI-T, la commission électorale nationale indépendante pour la transition qui veille au bon déroulement du scrutin.

La présidente du bureau de vote numéro 1 du fokontany de Tomboarivo, à Antsirabe, vient de procéder à l'ouverture de l'urne
La présidente du bureau de vote numéro 1 du fokontany de Tomboarivo, à Antsirabe, vient de procéder à l’ouverture de l’urne

Ce matin, les résultats ne sont connus que pour 636 bureaux sur les 20.001, soit 3% des bureaux de vote et 4,8% des inscrits.
Les premières tendances placent Jean-Louis Robinson largement en tête. Soutenu par l’ancien président malgache Marc Ravalomanana exilé en Afrique du Sud, M. Robinson reccueillerait 27,74% des suffrages.
Il serait suivi de Hery Rajaonarimampianina qui aurait rassemblé 15,38% des votes sur sa candidature. Cet ancien ministre des Finances est soutenu par l’actuel président de la Transition malgache, Andry Rajoelina.
Aucun autre candidat ne parviendrait à dépasser la barre des 10%.

Vendredi, 7,8 millions d’électeurs malgaches étaient appelés à se prononcer. D’après les premières informations disponibles, le taux de participation s’établirait aux alentours de 57%.