25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEnvironnementTri sélectif : inauguration officielle

Tri sélectif : inauguration officielle

Avec l’installation des colonnes Tri-O sur la Place de la République à Mamoudzou aujourd’hui, Eco-emballage achève le déploiement des premières bornes de tri sélectif à Mayotte. Ca valait bien une fête.

Ils font les choses en grand. Les représentants d’Eco-emballage à Mayotte se sont donnés les moyens d’inaugurer officiellement en grande pompe, la mise en place du tri sélectif à Mayotte. Cet après-midi, de 14 à 18 heures sur la place de la République, musique, danses et discours officiels vont se succéder pour célébrer l’installation des bornes Tri-O en plein cœur de Mamoudzou.

Pour l’occasion, deux députés-maires, Michel Voisin (Ain) représentant l’association des maires de France et Guy Geoffroy (président des éco-maires de France) ont fait le déplacement ainsi que le sénateur de Guyane Georges Patient venu s’inspirer de l’expérience mahoraise.
« C’est un grand jour, explique Eric Brac de La Perrière, le directeur d’Eco-emballages. Cela fait deux ans qu’on a décidé de mettre en place l’opération. Et malgré de nombreux scepticismes, nous y sommes arrivés ! »

Pour mettre en place le tri sélectif à Mayotte et en faire un succès, éco-emballage a dû innover. Chez nous, les déchets sont réceptionnés dans des bornes distinctes : verre, plastiques et métaux (boites de conserves, canettes…) ont chacun leur benne clairement identifiée. Le modèle métropolitain où tout est mélangé dans une même poubelle jaune n’a pas été retenu.
De même, l’information et la sensibilisation de la population ont été murement réfléchies. « Il fallait imaginer un lien particulier avec la population », explique Eric Brac de La Perrière. Ce sont deux associations, les femmes leaders et la Fédération mahoraise des associations environnementales (FMAE), qui ont été chargées de mettre en place un système de référents dans chaque commune, village et même quartier pour expliquer les bons gestes. Pas moins de 270 personnes relaieront le message au quotidien.

Certains Tri-O sont déjà pleins

Et cette démarche semble déjà payante. Dans le centre, par exemple, les bornes de plastique débordent moins d’un mois après leur installation. Elles ont été vidées pour la première fois ce matin.
Ces déchets sont ensuite acheminés vers un bâtiment logistique à Longoni, en cours d’achèvement, pour être conditionnés. Le verre partira vers l’Afrique-du-Sud, le plastique et l’acier prendront le bateau en direction de l’Asie.

54 îlots de Tri-O ont déjà été installés. 16 des 17 communes mahoraises sont équipées d’au moins une borne de tri. Seule Bandraboua n’a toujours pas pris d’arrêté municipal pour rejoindre l’opération.
Autre différence par rapport au tri sélectif de métropole : c’est Eco-emballage qui a assuré la totalité de l’investissement, soit un million d’euros. Les communes devront prendre le relais pour faire fonctionner le dispositif dans quelques années.

Article précédentSerments policiers
Article suivantUne jeunesse très belle

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan