Me Tchibozo bientôt hors des barreaux

0
77

TchibozoL’avocat, membre depuis 3 ans du barreau de Mayotte, et écroué en juillet 2013,  sortira de prison début novembre. «Il est assigné à résidence» nous précise son avocat, Me Jean-Jacques Morel. Une instruction avait été ouverte, il y a quatre mois sur différents chefs de poursuite, dont viols et harcèlement sexuel, notamment sur une de ses collaboratrices. «Mon client sort d’une grosse confrontation de 12 heures  par visioconférence», précise l’avocat du barreau de Saint-Denis de La Réunion.

Me Tchibozo bénéficie du placement sous surveillance électronique : «un bracelet lui sera posé dès que les contraintes techniques de surveillance à son domicile réunionnais seront bouclées». Le juge d’instruction a donc estimé qu’à 2000 km de Mayotte, l’avocat du barreau mahorais ne pouvait exercer de pressions, «la liberté doit rester le principe» complète Me Morel. Une assignation à résidence avec permissions de sortie, “il pourra éventuellement chercher du travail”.

La durée de port du bracelet sera celui du temps de l’instruction.

Anne Perzo-Lafond