27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilPolitique"Mayotte ne sera pas parfaite en un jour"

“Mayotte ne sera pas parfaite en un jour”

La fin du séjour de Victorin Lurel et Johannes Hahn a été l’occasion de rappeler, devant la presse, les objectifs du département et de la future région ultrapériphérique de l’Union européenne.

“Rome ne s’est pas faite en un jour, Mayotte ne sera pas parfaite en un jour”. Ce sont les mots rassurants du commissaire européen Johannes Hahn pour clore sa visite de deux jours à Mayotte en compagnie du ministre des outremers français Victorin Lurel.  Si l’ancien ministre autrichien s’est cantonné à des termes assez policés, Victorin Lurel a réaffirmé après la présentation samedi 19 octobre des projets envisagés pour mobiliser les fonds européens par le conseil général (voir article), le rôle primordial des élus locaux. Un rôle de gestionnaire qu’ils ne maîtrisent pas encore.

Victorin Lurel (à gauche) et Johannes Hahn ont répondu dimanche aux questions de la presse
Victorin Lurel (à gauche) et Johannes Hahn ont répondu dimanche aux questions de la presse

“Il y a quelques soucis, il faut être honnête […] J’espère ne pas avoir choqué pour avoir dit quelques vérités : oui, la situation financière mérite d’être améliorée. Il y a un problème de gestion”, analyse le ministre, ancien président du conseil régional de Guadeloupe.

Très enthousiaste, sur les projets privés, notamment la centrale électrique photovoltaïque d’EDM visitée dimanche, le locataire de la rue Oudinot a été plus circonspect sur la capacité des élus locaux, notamment ceux du conseil général, a gérer des dossiers européens.

“Nous ne sommes pas là pour vous dire, on vous donne 500, 600 millions  et qu’en face il n’y ait pas les dossiers appropriés et correspondants aux normes et règles de la commission. Il faut être réaliste et pragmatique”, rétorque le ministre.

Encourager le Conseil général

Les  224  millions d’euros (euro constant) de fonds européens destinés à Mayotte ne sont pour l’instant que virtuels. Des projets aboutis et extrêmement détaillés doivent être présentés à la commission.

“Il est primordial que les élus sachent présenter les projets. Dans la logique européenne, si on veut obtenir des fonds on présente un projet, un projet bien travaillé. On doit connaître par avance le montant de l’investissement dont on a besoin, pour qu’il y ait validation puis approbation par les autorités européennes”, a rappelé Johannes Hahn.

Les deux hommes ont rappelé que l’accès au statut de RUP  n’est qu’en janvier 2014, une façon d’encourager la collectivité, qui a délégué son autorité de gestion pour les fonds européens à l’État, à poursuivre l’assainissement des comptes. “Je ne  suis pas pessimiste parce que des efforts ont été faits. Le président [du conseil général, Daniel Zaïdani] était très optimiste. J’ai mis simplement un petit bémol lorsqu’il dit avoir redressé les comptes […] et bien selon les chiffres en ma possession, il y a 37 millions de déficit en trésorerie. Et puisqu’à la fin de l’année, on a dû répondre aux demandes sociales, 3 000 fonctionnaires indexés, [..] ça coûtera 9 millions euros”, résume Victorin Lurel.

Daniel Zaïdani (MDM, centre) disait, lui, ne pas vouloir “entrer dans la polémique” et assurer avoir “stabilisé les dépenses”, à l’issu d’une première salve de remontrances samedi dans l’hémicycle de la collectivité (voir article).

L’unité dans la diversité

Les réformes, l’application du droit commun à Mayotte suite à la départementalisation et à la future RUPéisation ne sont pas une simple question de rythme. Le modèle assimilationniste du département d’outremer a fait son temps pour le ministre.

Il se réfère à 65 ans d’expérience des autres départements d’outre-mer. Une départementalisation qui a apporté “des satisfactions, mais aussi des querelles”, selon l’expression “satisfaction querelleuse” empruntée par le ministre à Raymond Aron, et de lancer des pistes pour Mayotte.

“Si vous demandez la stricte égalité et l’égalité sur tout, tout de suite, demain peut-être vos enfants vous le reprocheront”, avance-t-il avant de reprendre pour le compte de Mayotte, la devise européenne : “L’unité dans la diversité”.

AL

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139533
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com