Les œufs étaient-ils frais ?

0
79

Un contrôleur de la DIECCTE * s’est joint aux gendarmes de Pamandzi, samedi matin, pour procéder au contrôle d’un véhicule transportant 121 plaques d’œufs. La marchandise totale représente pas moins de 3653 œufs. De l’enquête effectuée, il ressort que les deux hommes à bord vendent leur marchandise à la criée sur Petite-Terre. Une infraction pour «travail dissimulé par dissimulation d’activité et dissimulation d’employé» est relevée mais aussi des infractions connexes comme le défaut d’estampillage des œufs et le défaut de facturation à la vente.
Sur instruction du parquet, l’ensemble de la cargaison est saisie en vue d’être détruite car déclarée impropre à la consommation.

*DIECCTE : Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi