Six kwassas arraisonnés

0
66

92 personnes ont fait l’objet d’une évaluation sanitaire avant la mise en œuvre d’une procédure de reconduite à la frontière après que leur embarcation ait été arraisonnée mercredi 25 et jeudi 26 septembre. Lors de cette opération de la brigade nautique de la gendarmerie, de la marine nationale et de la gendarmerie maritime, les passeurs présumés des cinq premiers kwassas ont été placés en garde à vue.
A bord de la dernière embarcation, les gendarmes ont également découvert une cargaison de plus de sept tonnes de bangué. Ils ont rapidement identifié le passager propriétaire de la drogue. Après avoir reconnu les faits de détention et de transport de produits stupéfiants, l’homme a écopé de six mois de prison ferme en comparution immédiate. Le passeur récidiviste a, lui, été condamné à trois ans de prison ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here