Un jeune adulte de 20 ans a été condamné hier en comparution immédiate à 19 mois de prison ferme. Il était impliqué dans l’agression du proviseur adjoint de Sada le 11 mai dernier.

TGI-MAMOUDZOUCe jour-là, alors qu’un groupe de jeunes se trouvait sur le parking du lycée, le proviseur-adjoint était sorti pour leur demander de quitter les lieux. Il avait alors été frappé à coup de poings avant que le groupe ne prenne la fuite. Le proviseur s’était relevé et avait poursuivi la bande avec un professeur de l’établissement. A ce moment là, un des membres du groupe était allé vers et avait tenté de le frapper à la tête avec un club de golf. Le proviseur-adjoint était parvenu à parer le coup avec son bras.

A la suite de ces événements, deux des jeunes de la bande avaient été identifiés par les gendarmes de Sada et interpellés. Le premier, un mineur âgé de moins de 16 ans, a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès.

Le jeune adulte a donc été jugé ce mercredi. Pour cette agression, il a été condamné à 12 mois de prison ferme auxquelles se rajoutent la révocation d’une peine de prison avec sursis de 3 mois pour une intrusion dans un établissement scolaire et une autre de 4 mois pour des faits de vols. Le jeune homme est donc parti purger ses 19 mois de prison à Majicavo.