Une cour qui a besoin de toutes les bonnes volontés pour juger les criminels

Un mineur a été condamné hier mercredi soir à 12 ans de prison ferme par la cour d’assises de Mayotte. Il était poursuivi pour tentative de meurtre et récidive de violence aggravée. Il avait donné pas moins de 13 coups de couteau à un homme, tard dans la nuit du 13 mars 2013, alors que sa victime sortait du Bar Fly.

Les eux hommes se connaissaient. Quelques mois auparavant, ils avaient eu une altercation à propos d’une voiture dégradée. Ce soir-là, le gamin, âgé de 17 ans et demi au moment des faits, reconnaît celui qui lui avait donné une leçon. Il est 4h30 lorsqu’il l’interpelle dans la rue: « Tu te souviens de moi? Tu es mort aujourd’hui parce que je vais te tuer ». Sa victime lui répond : « Ne fais pas ça, j’ai des enfants », ce qui ne découragera pas le déchaînement de violence.

Ce sont des voisins, alertés par les cris, qui vont intervenir. Cette présence humaine met l’agresseur en fuite et permet à la victime, laissée pour morte, d’être très rapidement prise en charge. Parmi ces 13 coups de couteau, l’un d’eux est passé à quelques millimètres du cœur. La victime, dont le pronostic vital a été un temps engagé, a subi plusieurs interventions chirurgicales dont une à cœur ouvert, indique Me Larifou, son avocat, au JDM.

Le tribunal a donc suivi les réquisitions du procureur en condamnant le jeune homme à 12 ans de prison. Il était déjà en possession d’un casier judiciaire bien rempli.

ASSISES